Biodiversité

La Biodiversité (ou Diversité Biologique) est la variété totale des familles génétiques, des espèces et des écosystèmes. Il s’agit d’une merveille, d’un délice, mais aussi d’une grande responsabilité. Dans le monde on estime de 5 à 30 millions les espèces animales et les plantes en majeur partie non encore identifiées. La Biodiversité ne se trouve pas uniformément distribuée sur terre. Les tropiques forment le 42% de la superficie terrestre, mais contiennent les deux tiers de toutes les espèces animales. Les forêts tropicales ne font que 6% de la superficie terrestre, mais contiennent deux cinquièmes de toutes les plantes et espèces animales du monde. Le nombre des espèces d’une région est l’indice de base pour la biodiversité.

Importance de la Biodiversité :

L’humanité dépend de la nature pour son alimentation et autres besoins. Il y a 3000 espèces de plantes aptes à la consommation, mais le 80% est fournie par seulement 20 espèces.

La Biodiversité est essentielle pour nombre de services de l’écosystème, tel que le cycle nutritif, le relief du terrain, la garantie d’exportation liée à la précipitation, l’accumulation des déchets, la pollinisation, la quantité d’oxygène, la quantité de carbone et la régulation ou dérégulation du climat.

Bien des espèces sont essentielles à la survie d’autres espèces, même quand elles ne sont pas directement utile à l’espèce humaine.

Les organismes sauvages ont fourni une contribution significative à l’art, à la littérature et la religion de l’humanité. Les Chrétiens évaluent la biodiversité comme moyen important pour se rappeler la personnalité, la puissance et le génie du Dieu Créateur (Rom 1,20 ; Ps 104). La plupart des religions reconnaissent dans la Création une valeur intrinsèque, indépendamment de son utilité pour l’homme. Pour Saint François le panorama, la nature, les plantes et les animaux sont un rappel de la grandeur du Créateur. C’est ce qu’il l’a amené à comprendre la fraternité universelle de tout être créé.

Malgré son importance, la biodiversité est gravement menacée par le comportement de l’être humain.

La plus grande menace provient de la fragmentation de l’habitat naturel causée par la déforestation : exploitation du bois ; espaces créés pour les cultures alimentaires et les pâturages, assèchement de zones marécageuses, destruction des landes et des barrières de coraux

La pollution favorise la dégradation de l’habitat. Les pesticides, les eaux usées, les huiles, les émissions de CO2 et les pluies acides contaminent le sol, l’air et les eaux. L’effet le plus alarmant est la pollution atmosphérique  provoquant les changements de climat.

La surexploitation menace certaines espèces d’extinction, comme le tigre, le panda, le rhinocéros noir, la morue et différentes espèces de baleines

Les autres menaces sont : la croissance de la population, la consommation, les changements climatiques et le développement exagéré.

L’évaluation de ces multiples menaces causées par l’homme s’élève entre 1000 et 10000 fois supérieures que dans un passé récent. Les forêts tropicales sont détruites au rythme de 0,8% à 2% l’an. Ce qui cause l’extinction de certaines parmi les 5 millions d’espèces estimées. Depuis l’an 1600 à nos jours 484 espèces animales et 654 plantes ont disparu.

Pour plus d’information en divers langues (pas en Italien) nous vous recommandons : « The Millenium Ecosystem Assessment »

écrit par fr. Bernd Beermann OFMCap

Advertisements
No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: